CatégorieGrande voieTerrain d'aventure

Voie centrale d’Ayères, un itinéraire sauvage et oublié au coeur des Fiz

Cela fait quelques années que la météo de l’automne est particulièrement clémente avec nous. Elle nous permet ainsi de pouvoir grimper tranquillement dans des faces de moyenne montagne en t-shirt et sous le soleil. Les Fiz, célèbre massif calcaire à proximité du massif du Mont Blanc, est un véritable terrain de jeu pour les amateurs de voies raides plus ou moins sauvages. Un lieu que j’apprécie particulièrement avec notamment une des plus belles vues que l’on puisse avoir sur tout le massif.

Après avoir grimper quelques voies dans la même face, il y en avait une que je n’avais pas eu l’occasion de grimper encore et qui me donnait envie, surtout pour le côté aventureux. La « Voie centrale d’Ayères », un itinéraire audacieux en pleine face de la Pointe d’Ayères. Elle fut ouverte en 1974 par Michel Berruex et Jean Marc Carrière, deux anciens ouvreurs prolifiques du coin. Une voie très peu reprise, sauf par deux stages d’aspirants guide en 2012 et 2015. Ils avaient pu rajouter quelques spits de 10mm aux différents relais et 1 spit dans L1. Merci à eux. Les longueurs sont toutes, à l’exception de L1, dépourvues d’équipements type spits ou pitons.

Une voie à conseiller pour les amateurs d’ambiance sauvage et de « grimpe délicate ». Ici, on est loin des fissures de la face sud de l’Aiguille ou encore de l’Envers, les protections sont bien plus délicates à placer mais l’ensemble se protège globalement bien. Le caillou est délicat dans les 2/3 premières longueurs, puis s’améliore considérablement ensuite. Mention spéciale à L1, assez délicate à grimper, quelques spits de 8mm font du bien au moral, mais le caillou est ,comment dire, assez aléatoire. Par la suite, on retrouve un calcaire encore bien préservé et très adhérent dans les longueurs finales. Un bel ensemble qui en fait un itinéraire pleins de caractères. Merci Marion et Damien pour la belle journée suspendue dans cet endroit magique.

– Un morceau de topo pour les prochains –

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *