CatégorieAlpinismeGrande voieTerrain d'aventure

Voie Contamine au Moine en mode « One Push »

C’est avec le Rémi, un bon copain pisteur – skieur alpiniste – trailer, que l’on va passer ces quelques heures en montagne. C’est la première voie granite du bonhomme. C’est un solide le type. Ca va être encore une superbe journée en montagne, un peu longue mais splendide. Méfiance la rimaye de la Contamine est plus que limite, ça sent bien la fin, en même temps l’été va s’éclipser doucement, et l’automne approche gentillement. Pendant l’approche, les couleurs sont sublimes, on assiste à un spectacle qui nous laisse sans mots devant les Grandes Jorasses.

Départ 3h40 du parking des Bois, on part sur un bon rythme avec Rémi, pour déboucher sur les échelles de la MDGlace à 4h55. A 7h25, on arrive au refuge, on en profite pour faire  une bonne pause pour finir le petit déj face aux Jorasses et c’est reparti pour l’attaque de la voie. On entend du bruit, on lève la tête et 2 cordées sont à l’attaque et commence à grimper la première longueur. 1h d’attente plus tard, vers 9h15 je prends pied sur le caillou, ENFIN!! On bouchonne un peu derrière les cordées. Pour éviter de perdre du temps et surtout que Rémi prenne du plaisir à grimper sans se mettre la pression, je reste devant toute la course. Sur le dernier tiers, j’en profite pour alterner corde tendue et grandes longueurs de 60m, cela nous permet de doubler la cordée nous précédant. Attention aux gros blocs instables sur le haut de la voie, ils sont tous en équilibre! On sort au sommet du Moine, 4h15 après avoir franchi la rimaye. La grimpe n’est pas majeure, on vient plutôt ici pour la belle balade.

On attaque la voie normale, qui sert de voie de descente aussi. Une vraie autoroute quand on suit bien les cairns. On tire un seul rappel de 60m sur le bas pour passer la rimaye, pensez à bien prendre le relais avec deux beaux spits de 12 sur une belle terrasse. 15h45, on est au refuge, on boit un coca, on mange un bout de gâteau et c’est reparti pour la descente. On arrive au parking des Bois, point de départ de ce matin, vers 19h/19h15. La bière et le burger sont bien mérités ce soir. C’est beau la montagne en mode « one push fast and light ».

J’aime bien cette dimension de réaliser des beaux itinéraires comme celui là, à pied, à la journée et vallée/vallée. Il y a pleins de voies qui se prêtent bien à ce type de pratique. Ca redonne un côte plus sauvage aux voies, un peu comme dans les Ecrins, massif où j’ai appris la montagne.

Une petite vidéo avec les quelques images de la journée, enjoy!

Un vrai champion le Rémi pour la journée.

IMG_1509
Un beau lever de soleil sur le toit de l’Europe

 

IMG_1508
Avant les longues échelles du Couvercle

 

IMG_1516
What else ?

 

IMG_1513
Rémi qui regarde l’objectif du jour, l’Aiguille du Moine

 

IMG_1522
Sur l’approche de la voie, on prend le temps, les cordées s’entassent dans le début de la voie

 

IMG_1527
C’est bon, ENFIN sur le caillou!!

 

IMG_1539

 

IMG_1531

 

IMG_1535
La plus impressionnante des montagnes du secteur veille sur nous

 

IMG_1548
Photo #1 classique du sommet, sympa la vue, Rémi

 

Capture d_écran 2018-08-28 à 15.26.17
Photo #2 du sommet, la suite de la vidéo pour les intimes 😉

 

IMG_1566
17h30 sur le chemin du retour, la journée commence à être longue mais toujours le même plaisir

 

IMG_1554
Une photo, le plus merveilleux des métiers du monde…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *