CatégorieAlpinismeGrande voieTerrain d'aventure

« Postcriptome », 7a max/400m, encore une belle voie sur la face SW du Peigne

Encore une chouette voie à proximité des bennes. On pourrait penser croiser beaucoup du monde sur cette facette au vu du monde croisé le matin au pied de l’Aiguille, mais non ce n’est pas le cas. Malgré, deux voies plutôt accessibles dont une ne dépassant jamais le 6a, les gens préfèrent aller trainer leurs paluches sur d’autres secteurs. C’est plutôt génial pour ceux qui y viennent, ici on est plutôt tranquille, bercé par le doux bruit de la face nord de l’Aiguille du midi en totale décomposition cela relève du suicide de s’engager dans un « Frendo » actuellement. Il y aura une seule cordée avec guide dans la Contamine et une cordée dans Maillon Manquant avec une attaque plutôt tardive.

Après avoir parcouru la Contamine Vaucher, il y a bien deux années de cela, et Maillon Manquant l’an dernier, on décide d’aller s’aventurer dans Postcriptome. Une voie de 400m avec plusieurs pas de 6c/7a. Un beau mélange entre dalles et fissures raides. Les dalles sont protégées avec des spits, les relais sont parfaitement neufs (c’est la ligne de descente de la face) et les fissures sont des splendides nids à friends. Quoi de mieux pour passer une bonne journée sous le soleil chamoniard ? Ah si j’oubliais, une bonne équipe de copains, ce sera la team Julien et Marco. C’est cool de grimper à 3, ça change d’être à deux. Au relais, il y en a toujours un pour déconner et l’autre pour assurer, vous me direz ça peut aussi marcher ensemble. J’aime la montagne dans cette ambiance, à la fois du sérieux et de l’efficacité quand il faut grimper mais aussi de la « déconne » quand il faut, au relais par exemple.

On a pris la benne de 7h45 (après avoir attendu 1h en bas, il parait qu’il y avait de la neige en haut), attaque de la voie vers 9h, et benne au plan à 17h30. Un timing au poil.

Capture d_écran 2018-07-23 à 11.59.13
Crédit photo : camptocamp.fr

L1 à L5 : 6a+ max, on suit le début de la Contamine ou Maillon Manquant (IV ou Vmax), puis dalles en 6a+ jusqu’à un relais à droite du pied du laminoir de la Contamine.

L6 : 6b+ – fissure juste au dessus du relais, très franche et protégeable, puis traversée au dessus du petit surplomb en ascendance à gauche, dalles à knobs (spits), dément.

L7: 6c(++++) – longueur en dalle, monter un peu à gauche sur 2 mètres puis clipper le spit et continuer la traversée ( sortie de la trav très fine), puis remonter droit au dessus. Petites fissures et spits.

L8 : 6b – Plutôt sur le fil en légère ascendance à droite, 1 spit en sortie. Passage d’un petit toit.

L9 : 6b – Toujours sur le fil, fissure/dièdre puis ne pas s’arrêter au premier relais mais bien au deuxième, sous le mur raide. (Cordelette rouge, je crois??)

L10 6c – Légère ascendance au dessus du relais puis un peu à droite pour passer le surplomb, prises correctes pour rejoindre le pied du laminoir, spits. Attention à l’intérieur, d’énormes écailles sont branlantes. Sortie en coincements sur le haut.

L11 6c – Une grande fissure que l’on suit astucieusement sur 45m, majeur. Fissure du haut assez physique mais bien protégeable. Relais un peu caché.

L12 7a – Deux pas de blocs en dalle principalement distancés d’une dizaine de mètres, sortie sur des knobs, dément.

IMG_1093
L3 – 6a+ en dalle
IMG_1103
L6 – Un gros 6c(+) quelques pas en dalle face à l’Aiguille
IMG_1108
Un beau 6c en renfougne, laminoir du Peigne, une base
IMG_1114
Quand tu sors enfin de l’obscurité du laminoir
IMG_1122
Le 7a final pas évident

Tous les relais sont sur une broche scellée en plus des spits reliées par une cordelette. Si vous n’êtes pas sur un de ces relais, c’est surement que vous avez fait une erreur. Chercher bien, c’est assez évident.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *